Découvrir et apprécier l’absinthe | Les Nouveaux Cavistes

 

DECOUVRIR ET APPRECIER L'ABSINTHE

Supposée rendre fou ou aveugle, encensée par les auteurs, les musiciens et les peintres du XIXème siècle, l’absinthe est un alcool empreint d’histoire auquel on prête volontiers toutes les caractéristiques. Interdite en France entre mars 1915 et mai 2011 pour des raisons de santé publique, sa dégustation reste un art subtil.

1/ L’absinthe se boit « brouillée » avec de l’eau, accompagnée ou non d’un sucre

L’absinthe peut se déguster accompagnée d’un sucre ou d’un demi-sucre pour en atténuer l’amertume. Après avoir posé le sucre sur une cuillère percée (dite « pelle à absinthe »), posée en diagonale au-dessus de votre verre, versez délicatement une dose d’absinthe puis complétez-la de trois à cinq volumes équivalents d’eau. Remuez activement votre verre pour dissoudre entièrement le sucre, prenez une première gorgée à garder quelques secondes en bouche, puis dégustez votre verre d’absinthe.

2/ Le versage de l’eau doit se faire de manière aussi lente que possible

L’absinthe est un alcool complexe dont les arômes se développent un à un, au fur et à mesure de son mélange avec l’eau. Utilisez donc une carafe pour mélanger délicatement votre absinthe à votre eau fraîche, afin qu’elle se brouille légèrement, changeant doucement de couleur, et que votre alcool ne soit pas simplement « noyé », perdant de sa saveur. Tout au long de la dégustation, votre absinthe développera de nouveaux arômes, n’hésitez donc pas à laisser votre verre « reposer » quelques minutes. L’aspect troublé de votre verre d’absinthe préparée provient de l’anéthol, une huile d’anis contenue dans l’absinthe, qui prend une forme non-soluble dans l’eau..

3/ Découvrez toutes les variétés d’absinthe

S’il n’existe qu’une méthode traditionnelle de préparation de l’absinthe, plusieurs usages contemporains ont fait leur apparition, comme le flambage de l’absinthe, apparu en République tchèque, à la fin des années 1990. Il reste que l’absinthe peut offrir plusieurs variantes en termes de parfum : les absinthes anisées, les absinthes amères, les absinthes herbacées, avec des parfums de Chartreuse, ou encore les absinthes suisses, avec des fragrances de fenouil. L’absinthe peut, enfin, se bonifier avec les années, n’ayez donc pas peur de conserver vos bouteilles à la cave, avec un bouchon de liège, jusqu’à six mois après son ouverture. De quoi prolonger votre expérience de dégustation !