Double ou triple distillation : quel whisky choisir ? - Caviste en ligne - Les Nouveaux Cavistes

 

DOUBLE OU TRIPLE DISTILLATION : QUEL WHISKY CHOISIR ?

De plus en plus souvent mentionné sur les bouteilles, le type de distillation joue-t-il vraiment sur la qualité globale d’un whisky ?

Les secrets de fabrication dévoilés

Longtemps, le whisky s’est vendu sans que les distilleries ne révèlent quoi que ce soit des détails de fabrication, préférant mettre en avant le type – pur malt ou blended – et le niveau de vieillissement de leur produit. Aujourd’hui, l’approche a radicalement changé. Parce que les spécificités de chaque fabricant, ses petits secrets, son originalité… sont autant d’arguments sensibles pour des connaisseurs qui n’achètent plus seulement un alcool, un goût et des arômes, mais une tradition, un savoir-faire.

Parmi les mentions distinctives récemment apparues sur les étiquettes de certain whisky, on retrouve plus fréquemment que naguère le type de distillation, dès lors qu’elle excède la distillation classique en une passe. Que faut-il comprendre d’une bouteille sur laquelle est spécifié « double distillation » ou « triple distillation » ?

En savoir plus sur les mentions double et triple distillation

Pour ce qui est de la double distillation, l’afficher comme une caractéristique particulière est à la limite de l’abus de langage. Tous les whiskies pur malt sont en effet obtenus au terme d’une double distillation. Chez la plupart des fabricants, la première est seulement destinée à produire le flegme, intermédiaire entre le moût fermenté et l’eau-de-vie, qui titre aux alentours de 30° d’alcool. Une fois redistillé, ce flegme devient whisky.

Quant à la triple distillation, elle sert d’argument aux rares distilleries qui la pratiquent pour vanter les qualités spécifiques de leurs produits, mais le nombre de distillations n’est pas, en soi, un gage absolu de qualité supérieure. Tous les whiskies irlandais sont, par tradition, triplement distillés, mais cela ne leur confère aucun avantage particulier. Selon Jim Wang, fondateur du site scotchaddict.com, la triple distillation a pour principale caractéristique de produire des alcools plus légers que ceux issus d’une double distillation. Cela s’explique par les lois de la physique, chaque nouvelle chauffe dans l’alambic permettant d’éliminer les composés les plus lourds, ceux qui contribuent surtout à la charpente et à la texture au whisky. Les composés les plus légers sont donc favorisés et, avec eux, les arômes, le goût et la longueur en bouche du produit final.

Conclusion : le nombre de distillations joue bien sur la typicité du produit fini, mais ne garantit pas une meilleure qualité, quand bien même la triple distillation exige plus de temps et d’attention que la double.

 

Retrouvez cet article dans notre thématique : whiskies - Caviste en ligne - Les Nouveaux Cavistes. Des articles proposés en direct sur le site les nouveaux cavistes site spécialisé dans les champagnes, les spiritueux ainsi que leurs dégustations. Trouvez votre caviste en ligne sur le site Les Nouveaux Cavistes.
Parmi notre choix de whiskies découvrez nos nouveautés