Quel verre choisir pour son champagne ?

Quel verre choisir pour son champagne ? - Caviste en ligne - Les Nouveaux Cavistes

Lorsque l’heure de sabrer le champagne arrive, les puristes s’affrontent régulièrement pour choisir le verre idéal. Flûte ou coupe ? Le débat fait rage entre les tenants des deux camps depuis plusieurs siècles. Selon la légende, la coupe de champagne aurait la forme du sein d’une femme célèbre, de la belle Hélène de Troie à la reine Marie-Antoinette. Un mythe que les historiens ont balayé mais qui continue de perdurer. Retour sur l’histoire de ce verre particulier.

1/ De la coupe à la flûte, une histoire de mode          

               Au XVIIème siècle, lorsque la coupe de vin mousseux a été conçue, elle fut pensée plus petite que le bock de bière ou que le verre de vin, car la nouvelle boisson à la mode était à la fois plus alcoolisée et plus chère. Dans les années 1920, la flûte de champagne vola la vedette à la célèbre coupe, car elle permettait de conserver plus longtemps l’effervescence du champagne grâce à sa forme plus allongée. Toutefois, pour les sommeliers, la flûte est beaucoup trop étroite et la remontée des bulles masque les aromes du champagne.

2/ Le verre tulipe, une solution à l’amiable

               Ni flûte, ni coupe et cependant, pas de panique. Les professionnels ont gardé une solution dans leur poche. Le verre en forme de tulipe, allongé comme une flûte mais arrondi au centre, permet de laisser les arômes se développer dans le verre et de les re-concentrer à son sommet, afin qu’ils puissent être pleinement humés par le nez. Doté d’un pied facilement maniable, ce qui vous évitera de réchauffer votre champagne, le verre tulipe a en outre l’aspect pratique d’être utilisable pour d’autres dégustations d’eau-de-vie ou de vins.

3/ Le verre tulipe au secours des bulles

               Que serait le champagne sans ses bulles si caractéristiques ? Il ne révélerait en tout cas pas aussi facilement ses arômes, qui s’accrochent aux bulles et foncent vers le haut du verre afin d’y exploser. Elles remontent à la surface sous la forme d’un « V », ce que les spécialistes appellent le cheminement de l’effervescence ou encore la remontée en piqué. Le verre en tulipe a l’avantage de magnifier ce spectacle grâce à son corps arrondi, de quoi vous absorber dans l’observation de votre verre.