Tapas : d’où viennent ces charmants amuse-gueules ?

Tapas : d’où viennent ces charmants amuse-gueules ? | Les Nouveaux Cavistes

A l’heure de l’apéritif, les tapas, ces amuse-bouches incontournables d’origine espagnole, font généralement fureur. Chaud ou froid, en morceau ou piqué, ils se dégustent parfaitement avec un verre de vin, une bière ou un apéritif alcoolisé. Apparu au XIIème siècle, ce casse-croûte espagnol puise ses racines dans de nombreuses histoires locales et régionales, du roi Alphonse XIII dont on aurait bouché le verre de vin à l’aide d’une tranche de jambon de pays, au paysan andalou qui accompagnait son vin d’un morceau de fromage ou d’échine de porc. 

1/ Mille-et-une recettes au royaume des tapas

En revenant à ses origines étymologiques, le mot « tapas » vient du castillan « tapar » qui signifie boucher ou recouvrir, puisque cet encas ibérique servait originellement à recouvrir son verre de vin pour éviter les mouches. Les tapas espagnols se déclinent aujourd’hui sous de nombreuses formes, avec quelques variantes régionales : tapas castillanes servies dans de grandes assiettes froides, tapas barcelonaises à base de poisson ou encore tapas basques piquées sur de petits morceaux de pain. Il existe, aussi, des tapas végétariennes (épinards et pois chiches, soupe froide de tomates, fromage de chèvre frit) mais aussi des tapas alcoolisées (viande de porc sauce whisky-ail, foies de poulet braisés au vin), surtout dans le sud du pays.

2/ Comment accompagner ses tapas ?

Outre toute la gamme des vins d’Espagne, d’Italie ou de France, les tapas accompagnent parfaitement la dégustation de spiritueux. Certaines recettes sans alcool sont aussi adaptées à ces amuse-bouches pour vous rafraîchir en période estivale : sangria sans alcool ou punch aux fruits. Dans tous les cas, seuls ou accompagnés, ces petits amuse-bouches seront vos compagnons immanquables des soirées réussies !

3/ Un tapa à la hauteur de votre appétit !

Les tapas peuvent se servir dans de grandes assiettes (raciones) ou de petites assiettes (medias raciones), selon votre appétit. Elles peuvent être froides (anchois et olives marinées, saucisse sèche coupée en tranche, macédoine de légumes) ou chaudes (calamars et poulpes frits, pâté en croute chauffé au thon, crevettes panées). Avec la colonisation de l’Amérique et l’introduction de la pomme de terre en Europe, la tapa a fait sienne l’omelette de pomme de terre (tortilla de patatas), popularisée au XIXème siècle commet plat de pauvre et aujourd’hui très populaire dans toute l’Espagne.